Pourquoi j'aime la mode gothique?

Pourquoi j'aime la mode gothique?
J’ai découvert ce style vestimentaire lorsque je n’étais qu’une très jeune adolescente. J’ai toujours eu des goûts différents de ceux des autres jeunes. Suivre bêtement la mode fashion n’a jamais été mon truc et c’est toujours le cas actuellement. Le fait de ne pas être le parfait « mouton » de la société de consommation qui essaie de rendre chaque habitant de ce pays identique, fait de moi une femme qui a de la personnalité. Etre soi-même plutôt que de choisir le « droit chemin », est pour moi une chose très importante.
Pourquoi j’aime donc le gothique ? Eh bien il y a plusieurs raisons comme vous devez vous y attendre. Premièrement, j’ai toujours côtoyé des gens qui adorent le hard rock et le métal. Certains d’entre eux font même partie d’un groupe. C’est ainsi que je me suis intéressée au gothique. J’ai donc fait des recherches sur le net pour en savoir plus et suis tout de suite tombée sous le charme de cet univers. Depuis, mon intérêt pour cet état d’esprit ne cesse de grandir.
Deuxièmement, il faut savoir que j’apprécie beaucoup la mode des années 1800. En effet, le style gothique s’est toujours basé sur les tenues vestimentaires de l’époque victorienne pour la réalisation de magnifiques collections de vêtements pour femme, mais aussi pour homme. Puis la fin du XIX° siècle rime avec Bram Stocker, le célèbre auteur de Dracula. Lorsqu’on associe cette belle époque et le fantastique, toutes les conditions sont réunies pour aimer le gothique.
Et là vous vous demandez comment peut-on aimer le sinistre, le lugubre, la mort ? Oui, car il faut avouer que le gothique est un mélange romantique et morbide à la fois. Eh bien en ce qui me concerne personnellement, j’aime tout ceci car il y a un côté fascinant et mystérieux que je ne peux expliquer. Et le mystère est une chose qui attire bon nombre de gens. La mort en elle-même est intéressante dans le sens où, on ne sait pas ce qui se passe après malgré nos croyances. Peut-être que le gothique est une façon d’exprimer la « non-peur » de la mort ?

 
 

Commentez le/les articles.

Ecrivez votre commentaire.
(aucun)
Votre nom
*
Votre adresse mail
ne sera ni affichée sur le site ni transmise à quiconque
Votre site web
Votre commentaire
*
* Champ obligatoire
envoyer